dimanche 19 novembre 2017

- Caillou mon amour -







DERNIERS JOURS !
Pour découvrir, re-découvrir, partager, apprécier, se délecter, déguster, etc... bref, savourer...
l'exposition "Regards d'Artistes sur la Géologie de la presqu'île de Crozon",




 
 Et toujours en vente :
- Le merveilleux catalogue de l'exposition -
70 pages pleines de couleurs, de formes et d'émotions
27 sites géologiques d'exception
30 artistes en action
 
 
 Hey, bientôt Noël...
moi, j'dis ça...
C'est juste pour vous aider...
ce cadeau-là, vous ne le trouverez nulle part ailleurs...

dimanche 12 novembre 2017

- Brèves de quai -



Sur le quai, le pêcheur, perplexe, sa bouée à la main et un bout d'bout dans l'autre :
- « Des fois quand même... On peut y mettre toute la bonne volonté du monde et ben, ça merde...

Le mousse :
«  Ouais, c'est chiant... »

La femme :
- « Et du coup... on bouffe quoi ce soir ? »

Le pêcheur :
- « ... »

Le mousse :
- « ... »

La femme :
- « C'est bien ce que je pensais. »

Le pêcheur :
- « …? »

Le mousse :
- « ... »

La femme... ne dit rien.


Elle était déjà partie.















dimanche 5 novembre 2017

- Coursive -


La main prolonge l’œil
d'un trait
unique transfert
le paysage
sur la page blanche

croquer le temps
cul sec

les pas
dans le temps
traversent
balade
aux pieds rouillés

de l’œil au cerveau
archivé



dimanche 29 octobre 2017

- Mer de nuage -




"Le dix-huitième jour après que nous eûmes dépassé Otahiti, un ouragan enleva notre bâtiment à près de mille lieues au-dessus de la mer, et nous maintint dans cette position pendant assez longtemps. Enfin un vent propice enfla nos voiles et nous emporta avec une rapidité extraordinaire. Nous voyagions depuis six semaines au-dessus des nuages lorsque nous découvrîmes une vaste terre, ronde et brillante, semblable à une île étincelante. Nous entrâmes dans un excellent port, nous abordâmes et trouvâmes le pays habité. Tout autour de nous, nous voyions des villes, des arbres, des montagnes, des fleuves, des lacs, si bien que nous nous croyions revenus sur la terre que nous avions quittée.

Dans la lune — car c’était là l’île étincelante où nous venions d’aborder, — nous vîmes de grands êtres montés sur des vautours, dont chacun avait trois têtes. Pour vous donner une idée de la dimension de ces oiseaux, je vous dirai que la distance mesurée de l’extrémité d’une de leurs ailes à l’autre est six fois plus grande que la plus longue de nos vergues. Au lieu de monter à cheval, comme nous autres habitants de la terre, les gens de la lune montent ces sortes d’oiseaux.
À l’époque où nous arrivâmes, le roi de ce pays était en guerre avec le soleil. Il m’offrit un brevet d’officier ; mais je n’acceptai point l’honneur que me faisait Sa Majesté."

Rudolf Erich Raspe, Gottfried August Bürger

« Les Aventures du baron de Münchhausen », chapitre XVI

Traduction par Théophile Gautier fils.
Furne, Jouvet et Cie, 1893 (pp. 191-200).

dimanche 22 octobre 2017

dimanche 15 octobre 2017

- Petit monde flottant -

Je te voiiiiis
du bout de ma longue-vue
tu es loin
mais je te vois bien
petit bouchon balloté
bon gré mal gré

je te vois
et bientôt j'y serai ancré

petit îlot du rescapé
dans le vaste océan




dimanche 8 octobre 2017

dimanche 1 octobre 2017

- Octobre Bouge -


Nouveau mois
nouvel automne
nouvelle exposition
nouveau voyage

ça se découvre
dans la joie
ça se fête
et ça se partage

Alors en mouvement !
On vous attend :

c'est aujourd'hui
(et les mêmes sur Facebook)
7 rue de Tal ar Groas, à Lanvéoc

Et c'est GRAND !



dimanche 24 septembre 2017

- La côte au vent -


Le vent percute
L'Océan rogne
La roche s’évapore

Là,
Le sel de l'air
Brûle les yeux
Là l'Océan contre la roche
Bat, assourdissant
Là frappée, bousculée,
Ébranlée je respire

Le monde vit
violemment
Intensément
Définitivement
Beau

Et c'est bien ainsi
 

 

dimanche 17 septembre 2017

-Quand l'île aux moutons se mit à voyager-


Ben sur le coup, ça leur a fait tout drôle
Et pis finalement, ils ont trouvé ça plutôt très cool.

dimanche 10 septembre 2017

- Scare Weather -



Scélérate
Houle déchaînée, dévorante
Ogre Océan

Accroché à la barre
dans la pénombre du creux
dans l'ombre de la mâchoire affamée
sur la lame si fine si étroite
si affutée
sur le fil
du rasoir
l'écume
Folie

En bas
en haut
En bas

En bas

En bas

Au fond

Remonte



La lumière



Une île






Mon île.